Imprimer

PSSM : Enfin une formation aux premiers secours en santé mentale !

En France, il n’existe pas encore de formations aux premiers secours en santé mentale équivalentes aux gestes de premiers secours qui apportent une aide physique aux personnes en difficultés. C’est ce projet, porté par l’association « Premiers Secours en Santé Mentale » – PSSM – qu’a choisi d’aider la Fondation Malakoff Humanis Handicap.

La formation de premiers secours en santé mentale entend implanter en France un dispositif international déjà existant dans d’autres pays pour former des acteurs « non professionnels de santé » capables d’apporter un soutien initial à une personne qui développe ou souffre d’un trouble ou d’une maladie psychique.

Cette formation s’adresse à tous publics non spécialistes de la santé mentale mais vise particulièrement ceux qui sont en contact avec des populations en situation de vulnérabilité : pompiers, policiers, gardiens d’immeuble, professionnels d’accueil, enseignants, professionnels de l’habitat inclusif en faveur des personnes en situation de handicap, services de ressources humaines, professionnels du médico-social et du social…

Le déploiement de cette formation a commencé au second semestre 2019.
Au cours des sessions d’une durée de 2 jours, sont abordés : la dépression, les troubles anxieux, les psychoses et troubles liés à l’abus de substances, avec des focus sur le suicide, le stress post-traumatique et troubles de paniques, l’état psychotique sévère, les effets liés à l’abus d’alcool et substances illicites et les conduites agressives.

À travers ce projet, il s’agit d’améliorer la connaissance des manifestations des troubles psychiques dans la population. L’objectif est de permettre l’intervention plus rapide d’un soin adapté, de favoriser une prise en charge précoce des troubles et de limiter, voire, d’éviter les handicaps liés à ceux-ci. Toutes les données internationales montrent qu’une intervention précoce adaptée réduit le risque de handicap.
L’impact secondaire est l’amélioration de la connaissance de ces pathologies, le recul des préjugés et des discriminations.

Rappelons que les problèmes de santé mentale touchent près d’un quart de la population en France. Le coût économique et social des troubles mentaux est évalué à 109 milliards d’euros par an.

Mise en ligne le 12/12/2019

PSSM-FLYER-2
«
Association PSSM

 

L’association PSSM en quelques mots :

LOGO-PPSM-2L’association PSSM a été créée en 2018 par 3 organismes aux expériences complémentaires :
L’INFIPP, SMF (Santé Mentale France) et l’UNAFAM.

  • L’INFIPP : SCOP SA – créée en 2001 par des infirmiers psychiatriques souhaitant préserver et renforcer la formation spécifique psychiatrie des infirmiers. L’objet social est la formation professionnelle dans le secteur sanitaire, social, médico-social et socio-éducatif.
  • La Fédération Santé Mentale France (SMF) : association reconnue d’utilité publique qui regroupe à la fois des établissements publics de santé mentale, des institutions privées à but non lucratif gestionnaires d’établissement et services sociaux, médico-sociaux et sanitaires et enfin, des associations non-gestionnaires d’établissements (GEM, CREHPSY, organismes de formation, associations péri-hospitalières …).
  • L’UNAFAM (Union nationale de familles et amis de personnes malades et/ou handicapées psychiques) : association d’utilité publique qui accueille, écoute, soutient, informe et accompagne les familles et l’entourage de personnes vivant avec des troubles psychiques sévères et défend leurs intérêts communs.

 

Pour en savoir plus : pssmfrance.fr