Imprimer

Jobcoaching handicap cognitif

En lien avec les principaux acteurs de droits communs : ANPE, Cap Emploi, SAMETH (Service d’Appui au Maintien dans l’Emploi des Travailleurs Handicapés…), le projet jobcoaching handicap cognitif, soutenu par la fondation Malakoff Médéric handicap, expérimente un jobcoaching à la carte permettant à des personnes en situation de handicap invisible et méconnu d’accéder et surtout de se maintenir dans l’emploi grâce à un accompagnement adapté.

Le projet est porté par l’AFTC (Association des Familles de Traumatisés Crâniens) Île-de-France en partenariat technique avec l’ADAPT (Association pour l’insertion sociale et professionnelle des personnes handicapées) : deux acteurs incontournables de l’accompagnement et de l’accès aux droits et à l’emploi des personnes en situation de handicap.

Mise en ligne le 27/07/2016

Antoine, résident à la Maison Simon de Cyrène à Angers. © Christophe Hargoues
Antoine, résident à la Maison Simon de Cyrène à Angers. © Christophe Hargoues
«
La FMMH soutient l’expérimentation d’un dispositif innovant d’accompagnement vers l’emploi en entreprise en faveur des personnes traumatisées crâniennes (handicap cognitif)

Comment ça marche ?

Ce jobcoaching associe :

  • Des prestations à la personne avec handicap cognitif
    • soutien individualisé et à géométrie variable pour concrétiser, optimiser et sécuriser l’accès à l’emploi,
    • accompagnement de l’insertion professionnelle (aménagement du poste, de l’environnement de travail…),
    • suivi une fois dans l’entreprise et tout au long de la carrière de la personne handicapée.

Les opérateurs d’insertion Cap Emploi, ANPE, services spécialisés orientent les personnes ayant un handicap cognitif en recherche d’emploi vers l’AFTC (Association des Familles de Traumatisés Crâniens) afin qu’elles entrent dans l’expérimentation. L’ADAPT qui a une expérience du jobcoaching se charge de mettre en place l’accompagnement adapté.

  • Les prestations à l’employeur
    Elles sont assurées par l’AFTC et l’ADAPT qui les proposent ou répondent aux demandes des employeurs :
    • sensibilisation, information et formation à la connaissance et la compréhension du handicap cognitif,
    • conseils sur l’incidence fonctionnelle des spécificités du handicap, analyse détaillée du poste de travail (ergonomie cognitive) et aménagement de la fonction (accessibilité cognitive),
    • mise au point et mise en place de procédures d’accueil, de prise de fonction et de suivi de sa mise en œuvre.

Le handicap cognitif en quelques mots

Sous l’expression « handicap cognitif » se réunissent les grandes problématiques de handicap qui ont en commun une altération des fonctions cognitives. Il désigne des dysfonctionnements de comportements courants dont l’intensité, l’accumulation, la fréquence ou la permanence mettent l’intéressé en difficulté dans la vie quotidienne et, particulièrement dans sa vie professionnelle.

Les partenaires en quelques mots

  • L’ADAPT : association loi 1901 pour l’insertion sociale et professionnelle des personnes handicapées, 85 ans d’expérience, reconnue d’utilité publique, présente dans toute la France, près de 100 établissements et services d’accompagnement, de formation, d’insertion, de scolarisation et de soins. L’ADAPT est partenaire de Malakoff Médéric depuis 2013, à travers notamment la Semaine Européenne pour l’Emploi des Personnes Handicapées (SEEPH).
    En savoir plus : www.ladapt.net
  • AFTC Île de France : fondée en 1987, regroupe les familles franciliennes dont l’un des proches est victime de lésions cérébrales acquises (traumatisme crânien, accident vasculaire cérébral, rupture d’anévrisme, angiome, anoxie, encéphalite). Membre de l’Association Réseau Traumatisme Crânien (ARTC IdF), partenaire du Centre Ressources Francilien du Traumatisme Crânien (CRFTC). Affiliée à l’Union Nationale des Associations de Familles de Traumatisés crâniens et de Cérébrolésés (UNAFTC), qui regroupe 52 AFTC et 63 Etablissements et Services.
    En savoir plus : www.traumacranien.org